Produits de base : le gouvernement rassure

Le ministère des Affaires économiques et générales a précisé qu’il n’a jamais été à l’ordre du jour du gouvernement de supprimer le soutien accordé à la farine nationale, au sucre, au gaz butane et carburants (gazoil normal et pétrole lampant). Le ministère, qui réagit dans un communiqué parvenu jeudi à la MAP, à certains articles parus dans la presse faisant état de la libéralisation des prix de l’ensemble des produits et services, a souligné que malgré la hausse des cours de ces produits sur le marché international, une enveloppe de 12 milliards de dirhams, prévue dans la loi de Finances 2006 a été réservée pour la compensation des produits de base. "C’est dire la vigilance avec laquelle le gouvernement traite ce dossier sensible pour ne pas obérer le pouvoir d’achat des consommateurs, notamment les plus démunis parmi eux", a indiqué le ministère qui "tient à éclairer l’opinion publique, plus particulièrement sur le sort réservé aux produits de base subventionnés par l’Etat".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *