Quelque 2.500 Marocains fuyant la Libye ont été rapatriés à fin mars.

Un avion de la RAM a quitté, dimanche après-midi, l’aéroport de Djerba, au sud de la Tunisie, à destination de Casablanca avec à bord 234 Marocains ayant fui la Libye. Quelque 100 autres Marocains attendent au même aéroport l’arrivée d’un second appareil en provenance du Maroc pour assurer leur rapatriement. Ce groupe est arrivé samedi au point de passage frontalier Ras-Jdir à bord de huit autocars assurés par les services consulaires marocains à Tripoli qui ont également dépêché deux membres de leur personnel pour assister ces Marocains dans l’accomplissement des formalités de transit des frontières libyennes, a indiqué le consul général du Maroc à Tripoli, Ali Lamsili. Au niveau de la frontière tunisienne, des membres de l’ambassade et du consulat du Maroc à Tunis se sont chargés du transfert de ces personnes à l’aéroport de Djerba et ont veillé à leur assurer l’hébergement et à leur faciliter l’accomplissement des formalités relatives à leur rapatriement.  Quelque 2.500 Marocains résidant en Libye ont été rapatriés fin mars dernier via le territoire tunisien à travers un pont aérien entre les aéroports de Djerba et de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *