Report au 3 février de l’examen de l’affaire du réseau Belliraj

La chambre criminelle près l’annexe de la Cour d’appel à Salé, chargée des affaires de terrorisme, a décidé lundi de reporter au 3 février prochain l’examen de l’affaire du réseau Belliraj, dans lequel sont poursuivis 35 accusés, condamnés en juillet dernier à des peines de prison allant d’un an avec sursis à la perpétuité. Le report de l’examen de cette affaire, dans laquelle comparaissent deux des 35 co-accusés, a été décidé en réponse à la demande de la défense pour la traduction en arabe du rapport d’expertise technique scientifique relatif aux armes saisies et de tous les documents du dossier écrits en français. La chambre criminelle près la même Cour avait condamné, le 28 juillet dernier, à la perpétuité Abdelkader Belliraj, le principal accusé de ce réseau démantelé le 18 février 2008, pour «atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat et homicide volontaire». Les autres co-accusés avaient écopé de peines de prison allant d’un an avec sursis à 30 ans de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *