Report au 6 mars du procès de Hassan Kettani et Abdelwahab Rafiki

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a décidé, vendredi 26 décembre, de reporter au 6 mars prochain l’examen de l’affaire Hassan Kettani et Abdelwahab Rafiki, alias «Abou Hafs», poursuivis dans le cadre de la loi antiterroriste. Ce report a été décidé pour permettre la convocation de tous les témoins. Le tribunal a, en outre, rejeté une demande de la défense d’accorder la liberté provisoire aux prévenus. La Cour suprême avait cassé, en janvier dernier, le verdict rendu à l’encontre des mis en cause par la Cour d’appel de Casablanca, qui les avait condamnés en septembre 2003 à des peines allant de 20 à 30 ans de prison ferme, à la suite des attentats terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca. Les deux mis en cause sont poursuivis notamment pour «association de malfaiteurs, atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat, assassinats et tentatives de sabotage avec préméditation».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *