Sahara : l’autonomie exposée à Moscou

Sahara : l’autonomie exposée à Moscou

La délégation ministérielle marocaine, en tournée depuis la première semaine du mois de février, poursuit son périple à travers les capitales internationales pour expliquer les grandes lignes du projet d’autonomie pour le Sahara marocain. Après Paris, Madrid, New York, Londres et Berlin, Moscou a été la sixième étape de cette campagne diplomatique nationale. En effet, la capitale de la Russie a accueilli mercredi 28 février la délégation ministérielle dirigée par le ministre de l’Intérieur Chakib Benmoussa. Lors de cette escale, les responsables marocains ont eu des entretiens approfondis avec leurs homologues russes au Kremlin et au ministère des Affaires étrangères, au sujet de la proposition d’autonomie des provinces du Sud du Royaume, fruit de consultations larges et intenses menées aux niveaux national et local. Ainsi, ils se sont entretenus avec Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères et Igor Ivanov, secrétaire du Conseil de sécurité nationale.
Cette audience a permis à la délégation marocaine d’expliquer aux responsables russes que ce projet est en phase avec le processus d’ouverture politique et de réformes sociétales que connaît le Royaume.
La délégation ministérielle, dépêchée par le Souverain, a également souligné que cette proposition constitue une contribution responsable à la relance de l’intégration maghrébine et au renforcement de la paix et de la sécurité régionales. La délégation a également souligné que cette initiative constructive et conforme à la légalité internationale devra permettre, dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies, de parvenir à une solution politique définitive et mutuellement acceptable à ce différend régional. Les deux parties ont, par ailleurs, examiné les moyens de renforcer les relations bilatérales conformément au partenariat stratégique, signé à Moscou en octobre 2002, entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et le président Vladimir Poutine et consolidé lors de la visite du président russe au Maroc en septembre 2006. Rappelons que cette courageuse offensive diplomatique a été entreprise suite aux directives de SM le Roi Mohammed VI pour présenter à la communauté internationale, avec ses instances et ses organisations, ce projet qui constitue la solution politique définitive et équitable pour un conflit artificiellement entretenu par les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc. La délégation marocaine, composée de Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur, Taïb Fassi Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la Coopération, Fouad Ali El Himma, Ministre Délégué à l’Intérieur et Mohamed Yassine Mansouri, directeur général des études et de la documentation, a rencontré lors de son voyage de hauts responsables français, espagnols, américains, britanniques et récemment des responsables allemands. Ces derniers ont accueilli avec beaucoup d’intérêt la proposition marocaine qui intervient en réponse aux attentes de la communauté internationale, souhaitant que des propositions constructives soient présentées pour sortir ce dossier de l’impasse où il se trouve.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *