«Sur ma mère», dernier roman de Tahar Benjelloun

«Sur ma mère» est l’intitulé du nouveau roman de l’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, paru jeudi en France aux Editions «Gallimard».Dans ce roman de 270 pages, le Prix Goncourt 1987 pour «La Nuit sacrée» raconte comment sa mère a succombé à la maladie d’Alzheimer et réinvente sa vie à partir de bribes qu’elle lui avait racontées, tout en témoignant de sa décrépitude mentale et physique.  L’auteur de «La nuit sacrée» et «Le racisme expliqué à ma fille» est l’écrivain francophone le plus traduit dans le monde. Ainsi, «L’Enfant de Sable» (Seuil 1985) et «La Nuit sacrée» ont été traduits dans 43 langues dont l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le lithuanien, le vietnamien, le hindi, l’hébreu, le japonais, le coréen, le chinois, l’albanais, le slovène et l’arabe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *