Tayssir Allouni remis en liberté sous caution

La remise en liberté sous caution en Espagne du journaliste d’Al Jazira, Tayssir Allouni, accusé par le juge Baltasar Garzon d’appartenance au réseau d’Al-Qaïda, a été décidée jeudi en raison de ses problèmes de santé. La liberté sous caution de 6.000 euros a été décidée par le juge de l’Audience nationale (principale instance pénale espagnole), Guillermo Ruiz Polanco, dans une ordonnance affirmant qu' »au vu du rapport du médecin, la mesure privative de liberté peut être adoucie ». Le journaliste espagnol d’origine syrienne, célèbre pour son interview du chef du réseau Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, après les attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, souffre de problèmes cardiaques selon ses proches, et avait été récemment opéré à Bagdad d’une angine de poitrine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *