Un Centre de formation des femmes rurales à Ghessate

Un Centre de formation des femmes rurales à Ghessate

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, samedi dans la commune rurale de Ghessate (province d’Ouarzazate), à la pose de la première pierre pour la construction d’un Centre de formation des femmes rurales. Ce centre sera réalisé à l’initiative de la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Le Souverain a ainsi suivi des explications sur le projet de réalisation d’un centre similaire à Boumalne Dadès, et de deux Centres de production de tapis et de commercialisation des produits locaux au douar Aït Ouffi relevant de la commune rurale Aït Sedrate Jbel Soufla et au douar Aït Gmate Aït Ihya qui dépend de la commune rurale Aït Sedrate. SM le Roi Mohammed VI  a également remis une ambulance, don de la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour une valeur de 250.000 DH au profit des populations de la commune rurale de Msemrir, cercle de Boumalne Dadès. Les deux centres de formation des femmes rurales de Ghessate et Boulamn Dadès, qui seront bâtis sur une superficie couverte de 298 m2 chacun, seront composés de trois ateliers de formation professionnelle, d’une salle d’alphabétisation, d’une crèche, d’une administration et des blocs sanitaires. D’un coût prévisionnel de 1,2 million DH chacun, les deux centres visent à doter les femmes rurales d’outils destinés à leur permettre d’écouler leurs produits locaux et de s’assurer ainsi des revenus réguliers pour une meilleure insertion dans la dynamique de développement local.
Les deux centres de production de tapis et de produits locaux visent également à améliorer la productivité et les conditions de travail des femmes rurales bénéficiaires et, partant, la promotion de leur indépendance économique. Réalisé sur une superficie de 260 m2, chacun des deux centres disposera de trois ateliers de formation professionnelle spécialisé en tissage, broderie et tricotage. Ils comprendront également un atelier de préparation de conserve et de confitures à base de produits locaux, d’une salle d’alphabétisation et d’activités culturelles, d’une administration et de blocs sanitaires. Ils seront construits pour un coût de 2 millions DH, entièrement financés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Ils seront gérés en partenariat avec l’Association marocaine de développement du monde rural, l’association Taghbalout pour la coopération et le développement et l’Association des Gorges de Dadès pour le développement et la Solidarité. A travers cette initiative, la Fondation Mohammed V pour la solidarité ambitionne de doter les populations rurales, particulièrement les femmes, d’outils de développement pour leur permettre d’accompagner le développement global local que connaît la région. La Fondation est consciente de l’importance que revêt la qualification de l’élément humain qui constitue la véritable force de production de richesses et de bien-être.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *