Un groupe de 22 personnes rallie la mère patrie fuyant les camps de Tindouf

Un groupe de 22 personnes, dont sept femmes et deux enfants, ont regagné récemment la mère patrie fuyant les camps de Tindouf. Les membres du groupe ayant rallié la mère patrie, le Maroc, ont indiqué qu’ils avaient été victimes des thèses mensongères véhiculées par la direction du polisario depuis plus de trente ans. Dans une déclaration à la presse, Al-Bachir Ibrahim (44 ans) a fait part de sa joie de retourner à la mère-patrie, ajoutant qu’il a été manipulé et victime d’idées fallacieuses. Il a attiré l’attention, à cette occasion, sur les conditions difficiles prévalant dans les camps de Tindouf et sur la volonté des séquestrés de rejoindre la mère-patrie, appelant ses frères dans ces camps à saisir toute opportunité pour se délivrer de leurs souffrances.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *