Un journaliste espagnol assassiné

Le journaliste espagnol, José Luis Percebal, a été découvert mort mardi après-midi dans son domicile de Rabat, apprend-on auprès de la police. Accrédité au Maroc, depuis 1991, en qualité de correspondant de la radio espagnole Cadena Cope, Jose Luis Percebal, né en 1955, célibataire, habitait dans une maison du boulevard Chellah, au centre-ville, gardée par un chien berger allemand, indique-t-on auprès de son entourage. Luis Perceval a été découvert mort dans son lit, mardi vers 16h, par un autre journaliste espagnol en poste à Rabat. La victime avait une plaie dans le dos due à une arme tranchante, probablement un couteau, a-t-on précisé de même source, soulignant qu’une enquête a été ouverte sur les mobiles du meurtrier qui, apparemment, connaissait la victime. La piste qui semble être privilégiée est celle de certains milieux fréquentés par la victime.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *