Un médecin de Mohammedia condamné à 4 mois de prison pour avortement

La Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Mohammedia a rendu dernièrement son verdict contre un médecin généraliste de la ville à 4 mois de prison ferme assortie d’une amende de 500 dh pour avortement illégal.
Le médecin en cause, M.A qui a nié tout au long de l’instruction et de l’examen par le tribunal de ce dossier les charges retenues contre lui dispose depuis 1985 d’un cabinet situé au boulevard Abdellah Serghini à Mohammedia. Signalons que le substitut du procureur du Roi près le même tribunal a interjeté appel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *