Une étude émiratie souligne la marocanité des présides occupés

Le centre Zayed pour la coordination et le suivi a annoncé mercredi la parution d’une étude sur les présides de Sebta et Méllilia et les autres îles marocaines occupées, soulignant leur marocanité et la légitimité des revendications marocaines. L’étude met en exergue les rôles historiques des présides occupés qui étaient à une phase de l’histoire de la civilisation arabe une destination pour les ouléma, penseurs et hommes de lettres. l’étude rappelle que les deux cités ont pu préserver une partie de ce patrimoine en dépit des tentatives menées par les autorités espagnoles pour y effacer toute présence arabo-islamique et leurs actes discriminatoires envers les populations des présides pour les contraindre à quitter les lieux. Le document évoque aussi les prétextes de Madrid pour justifier son attachement à ces présides que l’Espagne considère comme une partie de ses territoires en dépit des revendications marocaines fondées sur des documents et autres traces historiques confirmant leur légitimité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *