A l occasion de la présentation du budget 2013 de son département

A l occasion de la présentation du budget 2013 de son département

Lundi dernier, le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a étalé le budget relatif à son département au titre de l’année 2013. Cette présentation, qui a été faite devant la commission des affaires culturelles et sociales et de l’enseignement, a été marquée par la présidence de Lahbib El Eulj et la présence de Fayçal Laâraïchi, P-dg de la SNRT. Lors de cet événement, les cahiers des charges du pôle audiovisuel public se sont taillé une bonne part que ce soit dans la présentation du ministre ou le débat qui l’a suivi. Dans ce sens, M. El Eulj a vivement recommandé à M. El Khalfi «d’intervenir afin de trouver une solution au problème des chaînes publiques».  Le président de la séance a notamment critiqué la chaîne 2M dont les responsables ont brillé par leur absence lors de la présentation du budget du ministère. «Ce secteur a besoin de ressources humaines hautement qualifiées», a avancé M. El Eulj. Et d’enchaîner en s’adressant au ministre : «Il faudrait activer l’intervention du secteur privé dans le domaine». Le même son de cloche a été relevé chez les conseillers qui, tout en saluant les efforts déployés par le ministère pour promouvoir le secteur de la communication, ont mis l’accent sur la nécessité d’adopter de nouveaux mécanismes afin d’améliorer la qualité des programmes diffusés sur les chaînes et radios nationales. Ils ont également appelé à la réglementation de la presse électronique et le renforcement de sa charte d’éthique. Ceci étant, le ministre de la communication a précisé que le conseil d’administration de la SNRT se réunira demain jeudi pour se pencher sur les cahiers des charges et leur application. Ce conseil a approuvé le projet de construction d’un nouveau siège de la société au Technopolis par la CGI d’un montant de 300 MDH. Par ailleurs, des demandes d’intérêt seront annoncées en 2013 pour lancer des chaînes privées. En outre, M. El Khalfi a caressé l’espoir de passer à la transmission numérique terrestre le 17 juin 2015. Pour ce faire, ce projet nécessitera, selon lui, un milliard DH. Quant au comité chargé du code de la presse, il est prévu que ses travaux prennent fin en 2013.
En étalant les chiffres relatifs au budget de son département, le ministre a précisé que 65 MDH ont été consacrés au soutien de la presse et il est prévu que ce montant demeure inchangé en 2013. Dans l’ensemble, le secteur nécessite un budget de 3 milliards DH. Et en vertu de ce document, 21 postes budgétaires seront créés. Il est également attendu que les comités respectivement chargés du soutien aux festivals, à la numérisation des salles de cinéma et des droits d’auteur soient désignés la semaine prochaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *