Activité Royale : 1,45 milliard de DH pour dépolluer le littoral Est du Grand Casablanca

Activité Royale : 1,45 milliard de DH pour dépolluer le littoral Est du Grand Casablanca

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi, à l'inauguration du système anti-pollution du littoral Est du Grand Casablanca, réalisé pour un investissement global de plus de 1,45 milliard de dirhams.

Le système anti-pollution du littoral Est du Grand Casablanca, dont les travaux ont été lancés en 2011, constitue une réalisation majeure dans le processus de développement urbain du Grand Casablanca qui jouit désormais d'un taux de dépollution des eaux usées de 100%.

Il vient remédier ainsi de manière définitive au grand déficit dans le domaine de l'assainissement à Casablanca, tel qu'il avait été souligné en octobre 2013 par SM le Roi dans Son discours devant les deux Chambres du Parlement.

Ce projet  permet d'intercepter les rejets directs d'eaux usées situés entre le port de Casablanca et la ville de Mohammedia, de les prétraiter à la station baptisée "Eaucéan" située à Sidi Bernoussi et de les écouler à travers un émissaire marin. Il traitera ainsi 55% des eaux usées de la métropole. Il vient ainsi compléter le dispositif déjà mis en place dans la partie Ouest de la région (de Dar Bouazza à Casa Port) et qui traite 45% des eaux usées de Casablanca, via la station El Hank.

Réalisé par la Lyonnaise des eaux de Casablanca (Lydec), société délégataire de la distribution de l'électricité, de l'eau et des services d'assainissement liquide et d'éclairage public du Grand Casablanca, ce système anti-pollution du littoral Est permettra une protection de la population et du littoral du secteur Est de Casablanca contre les risques de pollution liquide due aux rejets d'eaux usées brutes, notamment des industries, dans la mer.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *