Adil Belgaïd : «Avec le RNI au service du Maroc nouveau»

Adil Belgaïd : «Avec le RNI au service du Maroc nouveau»

ALM : A part l’aspect de compétition qui leur est commun, qu’est-ce qui peut avoir convaincu un judoka de renommée internationale comme vous à délaisser le sport pour la politique ?
Adil Belgaïd : La volonté de continuer à servir mon pays. C’est ce que j’ai voulu marquer en tant que sportif quand je brandissais haut le drapeau de mon pays, le Maroc, chaque fois que je sortais vainqueur d’une grande compétition internationale. C’est le sens que j’ai toujours voulu donner à ma carrière sportive, c’est ce que je fais aujourd’hui où je me présente à mes concitoyens sollicitant leurs suffrages. Dans les deux cas, ce qui m’anime c’est la volonté de servir ma communauté. Comment ? En mettant à sa disposition l’expérience managériale que j’ai acquise ailleurs, y compris dans le domaine des collectivités.

Comment se présente votre campagne ?
Elle va bon train pour que j’en espère de bons résultats. Ceci dit, il est vrai que ma circonscription est assez complexe du fait qu’elle est à la fois urbaine et rurale. Car si Sala Aljadida, Alkaria ou Bouknadel sont indubitablement des groupements urbains où les habituelles relations de clientélisme se diluent dans l’anonymat, leurs périphéries restent rurales. Et là le vote en faveur de l’un ou l’autre des candidats se fait plus en fonction de liens familiaux ou de voisinage que de son programme ou même de ses qualités propres. Malgré cela, je n’ai aucun doute sur mes chances de succès.

Pourquoi le RNI ?
C’est pour ainsi dire de naissance. Je suis originaire de l’Oriental comme vous savez et ma famille était proche de celle d’Ahmed Osman, le fondateur de ce parti. C’est donc à travers le RNI que j’ai été initié à la politique. J’y crois fermement et je ne me suis jamais affilié à une autre formation politique que lui.

Cela veut-il dire qu’outre la certitude de votre élection, vous avez également celle d’un G8 formant la nouvelle équipe gouvernementale ?
J’ai en effet cette conviction. Subjectivement et, pour ainsi dire, objectivement. Car enfin, qu’on le veuille ou non, le G8 est le seul groupement de partis à déclarer un programme commun qui tient la route et à proposer des ententes électorales capables de lui éviter d’éventuels cafouillages. En clair, je crois qu’on ne peut que gagner avec une telle stratégie.

Par «ippon» ?
Je ne crois pas que le G8 veuille gagner par volonté de faire perdre les autres, mais par celle de se mettre au service du Maroc nouveau. Le Maroc de la Constitution du 1er juillet, celui des droits, des obligations et des libertés.
 
Les autres, ce sont évidemment la Koutla et le groupement des partis du centre. Pensez-vous que la polarisation soit une bonne chose ? Ne restreint-elle pas le choix des électeurs ?
Je ne le pense pas. Au contraire, il me semble que le nombre nuit à la compréhension. Le «remembrement» a l’indéniable mérite de rendre lisible le paysage politique. Regardez la France. Il y a deux grandes formations, même s’il y a des courants dedans. Et pourtant ça marche.

Quelle perception le candidat Adil Belgaïd a-t-il des attentes de ses électeurs?
Elles sont nombreuses du fait que ce qui a été entrepris jusqu’à maintenant ne mérite pas qu’on s’y attarde.

Est-il raisonnable qu’il n’y ait pas d’hôpitaux en nombre suffisant dans une circonscription aussi peuplée ? Qu’il n’y ait pas une seule maternité ? Pas de terrains de foot, pas de piscine, pas d’infrastructure culturelle…? Que l’administration y soit anémique au point de faire son travail au compte-gouttes ?
Est-il pensable que les quartiers qui la constituent soient si mal desservis par les moyens de transport collectif que les transporteurs clandestins y prolifèrent en faisant courir à ceux qui y recourent les plus graves dangers ?
Sincèrement, je pense qu’il y a beaucoup à faire. Car, voyez-vous, j’ai l’impression que rien de sérieux et de substantiel n’a été fait jusqu’ici au profit des habitants de cette circonscription.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *