Affaire Wiam : 3 ans et demi de prison pour un individu accusé d’escroquerie

Affaire Wiam : 3 ans et demi de prison pour un individu accusé d’escroquerie

Le tribunal de première instance de Kénitra a condamné, mercredi, à 3 ans et demi de prison ferme, notamment pour escroquerie et abus de confiance, un individu qui avait exploité l’affaire de la petite Wiam Najeh, violemment agressée en avril dernier dans un douar près de Sidi Kacem, pour collecter des dons en sa faveur.

L’individu (H.M), arrêté en mai dernier à Kénitra, a été également condamné à une amende de 2.000 DH.

Il était à l’origine de la publication sur YouTube d’une vidéo de la petite Wiam, complètement défigurée à l’aide d’une faucille par un homme âgé de 46 ans, pour lancer une campagne de collecte de fonds en sa faveur pour les besoins de son hospitalisation.

L’homme s’était fait passer pour un proche de la victime et avait accompagné la vidéo, qui avait suscité un grand émoi et une forte mobilisation de la société civile, de ses coordonnées bancaires pour recevoir les dons que les parents de Wiam vont réclamer mais sans succès.(

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *