Akharbach : Le Maroc fermement attaché aux principes de la tolérance

Akharbach : Le Maroc fermement attaché aux principes de la tolérance

L’ambassadeur du Maroc en Tunisie, Latifa Akharbach, a mis en exergue, mercredi à Djerba (sud-est de la Tunisie), l’engagement de SM le Roi Mohammed VI à promouvoir les principes de la liberté religieuse et de la diversité culturelle.

Lors de son entretien avec Pérez Trabelsi, président de la commission d’organisation du pèlerinage à la Ghriba, en marge du festival juif de la Ghriba, Mme Akharbach a réitéré le ferme attachement du Maroc aux principes de la tolérance et de la coexistence harmonieuse et fructueuse entre les religions et les cultures, citant comme exemple la restauration des synagogues et la préservation de tous les lieux de culte dans le Royaume. La diplomate marocaine a de même souligné, lors des festivités marquant le pèlerinage de la Ghriba qui se sont déroulées en présence du Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, du ministre des affaires religieuses, Ahmed Adhoum et de plusieurs autres membres du gouvernement tunisien, le rapprochement entre le Maroc et la Tunisie en matière de consolidation de la diversité culturelle et religieuse, exprimant ainsi sa conviction que ces valeurs forment le socle de la solidarité, de la cohésion des sociétés et de la promotion des liens de citoyenneté. Dans une allocution de circonstance, M. Chahed a affirmé qu’il s’est rendu à Djerba pour envoyer «un message d’amour et de paix pour tout le monde». «Ma visite à la Ghriba est un message, pour dire que la Tunisie est une terre de paix et de tolérance», a-t-il déclaré.

Des fidèles ont convergé par milliers, mercredi, vers la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île tunisienne de Djerba, confirmant le regain d’affluence pour le festival juif de la Ghriba. De nombreuses personnalités et plusieurs dignitaires juifs venus d’Europe et d’Israël ont assisté aux cérémonies.

Le pèlerinage de la Ghriba, organisé chaque année au 33e jour de la Pâque juive, est au cœur des traditions des Tunisiens de confession juive. Cette communauté ne compte toutefois plus que quelque 1.500 âmes, majoritairement installées à Djerba.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *