Armes chimiques: Le Maroc élu Coordinateur des États parties africains

Armes chimiques: Le Maroc élu Coordinateur des États parties africains

Le Maroc a été élu, à l’unanimité, en tant que coordinateur des États parties africains à la convention sur l’interdiction des armes chimiques, annonce un communiqué de l’ambassade du Maroc aux Pays-Bas.

Cette élection s’est déroulée lors de la dernière réunion ordinaire des ambassadeurs africains à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Le Maroc, qui a succédé au Kenya, assurera cette fonction pendant une année.

Plusieurs ambassadeurs africains ont rappelé que l’élection du Maroc témoigne de son dynamisme au sein de l’OIAC et au sein de son Groupe régional. Ils ont également noté que le Maroc joue un rôle important dans tous les dossiers liés au désarmement et que son élection confortera son dynamisme dans ce domaine. Cette élection témoigne de la confiance dont jouit le Royaume au sein de sa famille africaine et de la place primordiale qu’occupe l’Afrique dans la politique étrangère du Maroc ainsi que son engagement constant à défendre les intérêts africains dans toutes les instances internationales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *