Bank Al-Maghrib : Hausse de la production industrielle à fin septembre

La production industrielle se redresse à fin septembre 2011. Selon les dernières statistiques fournies par Bank Al-Maghrib (BAM), 30% des chefs d’entreprises ont déclaré un accroissement. La hausse a concerné l’ensemble des branches à l’exception des industries chimiques et parachimiques qui ont connu une baisse. Toutefois, les ventes globales se sont inscrites en baisse, et ce pour le deuxième mois consécutif. Cette baisse est justifiée par le recul des ventes locales et étrangères. De même, les chefs d’entreprises estiment que le niveau des stocks des produits finis est inférieur à la normale. Pour le mois de septembre, les commandes globales reçues ont quasiment stagné au moment où les prix des produits finis ont globalement augmenté. Le taux d’utilisation des capacités de production s’est situé, pour sa part, à 71% au niveau global et à 65% hors raffinage. Par branche, la BAM indique que ce taux a atteint 75% dans les industries du textile et du cuire, 71% dans les industries agroalimentaires, 70% dans les industries chimiques et parachimiques et 62% dans les industries mécaniques et métallurgiques. Par ailleurs, la BAM indique dans son dernier rapport relatif à l’enquête mensuelle de conjoncture que le climat général des affaires est globalement bon. Ce jugement est partagé par les opérateurs de l’ensemble des branches à des degrés différencts. S’agissant des conditions de production, 87 % des entreprises ont estimé que l’approvisionnement a été normal durant le 3ème trimestre 2011. Entre autres, le niveau des stocks détenus par les entreprises est considéré supérieur à la normale d’un trimestre à l’autre. Cependant, l’effectif global employé a accusé une baisse, excepté le textile, le cuire et les industries électriques dont le staff a affiché une hausse. Selon les mêmes statistiques, 94 % des entreprises enquêtées ont qualifié de calme le climat social régnant dans le monde des entreprises. Notons que le coût unitaire de production a connu une augmentation au cours du 3ème trimestre 2011 avec un solde d’opinion de 27%. «La progression a concerné en particulier le textile, le cuir et les industries électriques et électroniques» , conclut la BAM.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *