Casablanca : Inauguration du cimetière des victimes des événements sociaux 1981

Casablanca : Inauguration du cimetière des victimes des événements sociaux 1981

Le « cimetière des victimes des événements sociaux du 20 juin 1981 » a été officiellement inauguré, lundi 5 septembre 2016, à Casablanca, en coordination avec les familles des victimes, une initiative visant à préserver la mémoire collective.

L’inauguration de ce cimetière qui a été marquée par l’organisation d’une cérémonie religieuse, s’inscrit en droite ligne du suivi de la mise en œuvre des recommandations de l’Instance équité et réconciliation (IER) qui a mené une série d’investigations sur les événements sociaux du 20 juin 1981, qui lui ont permis d’élucider le sort des victimes.

S’exprimant à cette occasion, le délégué interministériel aux droits de l’Homme, Mahjoub El Hiba, a rappelé l’esprit et la philosophie de l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle, notant que ce cimetière est une illustration des efforts déployés pour préserver la mémoire et réparer les torts causés aux familles des victimes afin d’en tirer les enseignements pour l’avenir.

De son côté, le secrétaire général du CNDH, Mohamed Essabbar a indiqué que ce cimetière qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de l’IER, revêt un intérêt particulier dans la mesure où il représente une réhabilitation des victimes de ces événements, de leurs familles et de leurs ayants droit.

A cette occasion, il a été procédé au dévoilement d’une stèle commémorative érigée au cimetière pour préserver la mémoire des victimes des événements sociaux du 20 juin 1981 et à la signature d’une convention entre le Conseil national des droits de l’Homme et l’Association Marocaine de Médecine Légale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *