Dakar : Salwa Idrissi Akhannouch sacrée « femme africaine dans l’entreprise »

Dakar : Salwa Idrissi Akhannouch sacrée « femme africaine dans l’entreprise »

La femme d’affaires marocaine Salwa Idrissi Akhannouch, directrice générale et fondatrice de « Aksal Group », a remporté le Trophée de la « femme africaine dans l’entreprise », un prix décerné par le magazine panafricain +New African Woman+.

Outre cette distinction, différents trophées ont été remis, mercredi soir à Dakar, à des femmes africaines qui se sont distinguées dans les différentes catégories de la deuxième édition du « New African Woman Forum » (NAWF).

Ces prix reconnaissent, célèbrent et honorent les femmes africaines exceptionnelles qui ont eu un impact dans leurs communautés et pays au cours des 12 derniers mois, soulignent les organisateurs.

La vice-présidente gambienne Fatoumata Jallow Tambajang a remporté le prix de la « Femme africaine de l’année », en reconnaissance à son militantisme dans le domaine des droits de l’homme.

Les gagnantes ont été sélectionnées par un Jury indépendant parmi 68 candidates choisies par les lecteurs dans 12 catégories.

Le Trophée Femme africaine dans le sport a été attribué à Fatma Samoura du Sénégal, qui occupe le poste de secrétaire générale de la FIFA.

Le « New African Woman Forum » offre l’occasion, notamment, de débattre de la réalisation des objectifs de l’égalité des sexes de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, ont indiqué les organisateurs.

La première édition du NAWF, tenue à Londres en 2016, avait récompensé, au titre de « Femme africaine de l’année », la Sud-Africaine Geraldine Fraser-Moleketi, vice-présidente et envoyée spéciale de la Banque africaine de développement (BAD) pour les questions liées au genre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *