Décès de Abdellah Baha : Y a-t-il une part d’ombre ?

Décès de Abdellah Baha : Y a-t-il une part d’ombre ?

Reste-t-il une part d’ombre dans le décès de feu Abdellah Baha, ministre d’Etat ? C’est ce que les propos «mystérieux» tenus samedi 7 mars 2015 à Dcheira par Abdellilah Benkirane, chef de gouvernement, laissent apparaître, estime Adil Benhamza, porte parole du parti de l’Istiqlal.

Dans une question écrite adressée au Ministère de la justice, le député istiqlalien appelle à l’ouverture d’une nouvelle enquête sur la mort de M.Baha, et ce, sur la base des dernières déclarations du chef de gouvernement lors de son discours à Dcheira, dans la région d’Agadir. M.Benkirane avait alors dit : «Il y a des gens qui nous menacent, nous savons décrypter les messages. Mais nous ne voulons pas révéler au grand jour le scandale.

Si Baha est mort, nous sommes, nous aussi, prêts à mourir au nom de Dieu». Pour M.Benhamza, ces paroles suggèrent qu’il y a toujours un grand mystère autour des  circonstances de la mort du ministre de l’Etat. A ce titre, M.Benhamza a interpelé le ministre de la justice par rapport aux mesures qui seront prises pour mettre fin à « toute zone d’ombre ou à l’instrumentalisation politique autour de cette affaire ».
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *