Démantèlement d’une cellule terroriste baptisée «Escadron Al Battar».

A la lumière d’investigations minutieuses menées par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les services de la brigade nationale de la police judiciaire ont pu démanteler une cellule terroriste baptisée «Escadron Al Battar» composée de trois individus, dont un ex-détenu dans le cadre de la loi antiterroriste, et dirigée par l’un des individus les plus actifs sur les sites internet jihadistes ayant des liens avec le réseau Al Qaida, lequel a pu tisser des relations étroites avec des leaders d’organisations terroristes au Yémen, en Afghanistan, en Somalie, en Libye, en Irak et dans d’autres régions. Selon un communiqué du ministère de l’intérieur, les membres de cette cellule terroriste planifiaient de rejoindre les camps de l’organisation Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) en dehors du Maroc en vue de bénéficier d’entraînements militaires dans la perspective de retourner au Royaume pour perpétrer des actes criminels visant les sièges des services de sécurité et des intérêts occidentaux. Pour réaliser leurs objectifs terroristes, ils ont planifié l’assassinat de membres de la sûreté afin de les délester de leurs armes en vue de les utiliser dans leurs plans de sabotage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *