Des parlementaires contre la peine de mort

Des parlementaires contre la peine de mort

Un réseau contre la peine de mort a été constitué hier, mardi, à la Chambre des représentants. La création de ce réseau a été initiée par des parlementaires de plusieurs sensibilités et appartenant, entre autres, au PAM, USFP, PPS, UC, Istiqlal et RNI. La première rencontre de ce réseau a été organisée hier et y ont participé des représentants des associations marocaines des droits de l’Homme, notamment l’AMDH, l’OMDH, le CNDH….  
«La peine de mort est un dossier sensible et compliqué qui mérite l’ouverture d’un vrai espace de débat loin de tout renchérissement entre les diverses forces politiques du pays, afin que s’élabore une vision commune sur le sujet», a déclaré à ALM Rachid Roukbane, soulignant que sa conviction personnelle est en accord avec la position de son parti qui a toujours revendiqué que le droit à la vie devienne un principe constitutionnel. Pour les membres de ce réseau, le Maroc bien qu’avancé au niveau de l’application la peine de mort n’a pas été exécutée depuis 1993, il reste à la traîne au niveau de la loi. C’est ainsi que l’objectif de ce réseau est de faire progressivement évoluer le cadre juridique pour abolir la peine de mort. Notons toutefois que les parlementaires  qui adhèrent à cette cause le font aujourd’hui indépendamment de leurs instances politiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *