Deux mois de prison ferme contre l’infirmière corrompue d’El Jadida

Deux mois de prison ferme contre l’infirmière corrompue d’El Jadida

Deux mois de prison ferme assortie d’une amende de deux mille dirhams. Tel a été le verdict rendu, par la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance d’El Jadida, contre l’infirmière exerçant à l’hôpital régional de la ville (Cf. notre édition n°4467 du jeudi 29 août 2019).

Cette infirmière qui aurait sollicité le fils d’un patient, venu à l’hôpital pour se faire soigner de fractures qu’il avait subie au niveau de ses côtes à la suite d’un accident de la circulation, de la soudoyer, avait nié devant le tribunal les charges retenues contre elle tout en affirmant que le plaignant s’est tenu devant elle avant de jeter entre ses pieds un billet de deux cents dirhams et partir. En moins de quelques secondes, a-t-elle ajouté au tribunal, les éléments de la police sont entrés pour l’arrêter.

Au contraire, le plaignant a précisé devant le tribunal qu’elle lui a demandé plus de deux cents dirhams pour rendre service à son père. Après marchandage, a-t-il précisé, elle a
accepté la somme proposée, à savoir les deux cents dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *