Deuxième suicide de policier en un mois et demi à Casablanca

Un policier du corps urbain du district Casa-Anfa s’est donné, au début de l’après-midi du samedi dernier, la mort en se tirant une balle dans le thorax, apprend-on d’une source policière. Ce quinquagénaire, père de trois enfants, s’est suicidé chez lui au quartier Sidi El Khadir, à Hay Hassani à Casablanca, sans laisser d’indice qui pourrait expliquer les raisons de son acte désespéré, ont ajouté les mêmes sources policières. Les éléments de la police judiciaire se sont dépêchés sur les lieux pour effectuer les premiers constats d’usage et les éléments de la protection civile les ont rejoints pour évacuer le cadavre vers la morgue de l’hôpital médico-légal d’Arrahma pour être autopsié. Ce suicide de policier est le deuxième en un mois et demi puisqu’un autre élément de la brigade des éperviers à la préfecture de police de la capitale économique avait mis un terme à sa vie par balle, samedi 26 mai, à Riad El Oulfa, situé au quartier El Oulfa, à Casablanca.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *