Disparition tragique de Abdellah Baha

Disparition tragique  de Abdellah Baha

«Abdellah Baha incarnait le Parti de la justice et du développement. C’était lui le parti». C’est en ces mots que le ministre de l’équipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah, a décrit son collègue au parti et au gouvernement, Abdellah Baha.

Numéro deux du gouvernement, le ministre d’Etat est mort dimanche dans la soirée dans un accident tragique.

Le défunt a été mortellement percuté par un train près de Bouznika. Ses funérailles auront lieu aujourd’hui à Rabat au cimetière «Chouhada». Sa mort subite a mis sa grande famille politique dans une profonde tristesse. «Abdellah Baha était le régulateur de notre parti. C’est une grande perte pour le PJD mais surtout une perte énorme pour notre pays», a ajouté Rabbah. Très respecté au sein du PJD, il était décrit comme le bras droit de Abdelilah Benkirane, le chef de gouvernement et secrétaire général du parti de la lampe. Les deux hommes étaient très proches en raison d’une amitié qui remonte à des années.

Baha était aussi apprécié au sein du gouvernement où il siège depuis 2012. Le ministre du tourisme, Lahcen Haddad témoigne: «C’est un choc pour nous tous. C’est une grande perte pour la nation. Abdellah Baha était un ami à nous tous. On perd en lui l’homme tempéré, érudit, savant et modéré. C’était quelqu’un qui avait une connaissance profonde des questions tout en étant très humble. Abdellah Baha parlait peu mais lorsqu’il parlait c’était pour dire beaucoup de choses. C’est l’un des piliers de l’élite politique marocaine. Aujourd’hui, on perd un conseiller pour nous tous». Avant son entrée au gouvernement, le défunt avait parcouru un long parcours politique. Baha était né en 1954 dans la commune d’Ifrane Atlas Saghir (province de Guelmim). Il avait rejoint l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II à Rabat où il décrocha, en 1979, le diplôme d’ingénieur agronome.

Le regretté occupait les postes de vice-président de la Chambre des représentants (2007), chef du groupe PJD (2003-2006) et président de la Commission de la justice, de la législation et des droits de l’Homme (2002-2003). Député de la circonscription de Rabat-Chellah pour trois mandats consécutifs, à compter des Législatives de 2002, Abdellah Baha occupait le poste de secrétaire général adjoint du Parti de la justice et du développement (PJD), depuis 2004. Il était aussi membre du bureau exécutif du Mouvement unicité et réforme (MUR).

A noter que le ministère de l’intérieur avait indiqué que «la Gendarmerie royale a ouvert immédiatement une enquête pour déterminer les circonstances exactes de l’accident». Dans un communiqué, le ministère a précisé que l’enquête se déroule sous le contrôle du parquet compétent. «Les résultats de l’enquête seront communiqués dès son achèvement», a conclu le communiqué.

Le défunt était seul sur le lieu de l’accident. Un accident qui a pratiquement eu lieu au même endroit où Ahmed Zaidi, l’un des dirigeants de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) avait trouvé la mort noyé dans sa voiture dans la crue d’un oued, le mois dernier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *