Droits d’auteur : le Maroc reconduit

Le Maroc est reconduit à la tête de la vice-présidence de la commission internationale des droits d’auteur et droits voisins. Ceci lors de la 13ème session qui a eu lieu du 21 au 23 novembre 2005.
Le Maroc, représenté par le directeur du Bureau marocain des droits d’auteur, (BMDA), M. Abdallah Ouadghiri, a été élu lors de cette assemblée indique un communiqué du ministère de la Communication, précisant que cette  reconduction est "une reconnaissance aux avancées réalisées par le Maroc dans  le domaine de la propriété intellectuelle".
Les participants à cette session se sont ainsi attelés à l’examen d’une  série de questions relevant un intérêt crucial dans le domaine des droits  d’auteur. Il sera également procédé, lors de cette session, à l’examen approfondi de  la protection des droits des institutions radiophoniques et à finaliser les  préparatifs de l’organisation d’une conférence prévue en 2007 dont l’objectif  serait d’actualiser ces droits.
L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a pour  vocation de promouvoir l’utilisation et la protection des œuvres de l’esprit.
Ces œuvres – objets de propriété intellectuelle – repoussent les limites de la  science et des techniques, tout en enrichissant le monde des arts.
Grâce à ses activités, l’OMPI contribue autant à l’amélioration de la  qualité de la vie qu’à la création de richesses pour les nations.
L’Organisation, qui compte 182 Etats membres, est l’une des 16 institutions  spécialisées du système des Nations Unies. Elle administre 23 traités  internationaux relatifs à différents aspects de la protection de la propriété  intellectuelle.
La propriété intellectuelle désigne les créations de l’esprit : les  inventions, les œuvres littéraires et artistiques, mais aussi les symboles,  les noms, les images et les dessins et modèles dont il est fait usage dans le  commerce.
Elle se présente sous deux aspects : la propriété industrielle d’une part,  qui comprend les inventions (brevets), les marques, les dessins et modèles  industriels et les indications géographiques, et le droit d’auteur d’autre  part, qui comprend les œuvres littéraires et artistiques que sont les romans,  les poèmes et les pièces de théâtre, les films, les œuvres musicales, les  œuvres d’art telles que dessins, peintures, photographies et sculptures, ainsi  que les créations architecturales. Les droits voisins du droit d’auteur sont les droits que possèdent les  artistes interprètes ou exécutants sur leurs prestations, les producteurs  d’enregistrements sonores sur leurs enregistrements, et les organismes de  radiodiffusion sur leurs programmes radiodiffusés et télévisés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *