Effondrement de l’immeuble à Sbata : Confirmation des chefs d’accusation

Effondrement de l’immeuble à Sbata : Confirmation des chefs d’accusation

Le ministère public a confirmé, mercredi à Casablanca, les chefs d’accusation retenus contre les accusés dans le cadre de l’affaire de l’effondrement en août dernier d’un immeuble dans le quartier de Sbata qui a causé la mort de quatre personnes.

Le parquet a fait savoir, au terme de cette audience qui a duré plus de cinq heures, que les chefs d’inculpation retenus contre les accusés portant notamment sur l’homicide involontaire, la corruption, la construction de bâtiment non conforme à l’autorisation délivrée sont établis à l’encontre des huit prévenus poursuivis en état de détention provisoire dont le propriétaire de l’immeuble, un technicien de l’arrondissement urbain et un architecte.

Le ministère public a indiqué que le propriétaire de l’immeuble a exploité sa relation avec l’un des fonctionnaires poursuivis dans le cadre de cette affaire pour l’obtention de documents en vue d’avoir l’autorisation de construction de manière illégale moyennant une contrepartie financière et ce pour pouvoir construire quatre étages au niveau de cet immeuble dont la date de construction remonte à 1960 sur un terrain fragile. La chambre correctionnelle près le tribunal de première instance d’Aïn Sbaa a décidé de reporter jusqu’au 22 février l’examen de cette affaire après avoir auditionné toutes les personnes poursuivies.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *