Environnement : Un engagement de la première heure

Environnement : Un engagement de la première heure

Le Souverain avait présidé la délégation marocaine à la conférence de Rio

Le Maroc fait partie aujourd’hui des pays où la question environnementale est la priorité des priorités. Depuis son accession au Trône, le Souverain a pris des initiatives et lancé des projets dans le cadre de la préservation de l’environnement ainsi que la lutte contre les changements climatiques. Ainsi, le Maroc est devenu au fil des années l’un des pays précurseurs dans le domaine à l’échelle internationale. L’engagement royal en faveur de la cause environnementale ne date pas d’aujourd’hui. Alors Prince Héritier, le Souverain avait en effet présidé en 1992 la délégation marocaine à la conférence de Rio.

La ville brésilienne avait accueilli ce qui sera appelé par la suite le Sommet de la Terre avec la participation de dizaines de chefs d’Etat. L’événement a notamment été l’occasion d’adopter un programme d’action pour le xxie siècle, appelé Agenda 21, qui énumère quelque 2.500 recommandations concernant la mise en œuvre concrète des principes de la déclaration. Il prend en compte les problématiques liées à la santé, au logement, à la pollution de l’air, à la gestion des mers, des forêts et des montagnes, à la désertification, à la gestion des ressources en eau et de l’assainissement, à la gestion de l’agriculture, à la gestion des déchets. Aujourd’hui encore, l’engagement du Royaume en faveur de la planète prend plus d’ampleur. Le Maroc avait accueilli fin 2016 la COP22. Dans un discours prononcé à cette occasion, le Souverain a affirmé que «l’organisation de cette conférence au Maroc pour la deuxième fois, après la session de 2001, traduit notre attachement au cadre multilatéral pour aborder les défis internationaux». Et d’ajouter : «Le fait que Marrakech accueille aujourd’hui cette conférence est une preuve de tout l’intérêt que nous attachons aux questions de l’environnement et du climat parmi les priorités du Royaume.
En effet, notre pays compte parmi les premiers Etats à avoir contribué à l’émergence d’une prise de conscience mondiale quant au changement climatique, et ce, depuis Ma participation, en 1992, au Sommet de la Terre de Rio, où, en Ma qualité de Prince héritier à l’époque, J’ai conduit la délégation du Maroc». La protection de l’environnement au Maroc se traduit également sur le terrain par des projets gigantesques. C’est le cas notamment de la station d’énergie solaire Noor. C’est la plus grande station au Maroc qui installe le Maroc définitivement dans la cour des grands pays où l’engagement pour l’environnement est un devoir envers la planète et les générations futures. Le souci environnemental au Maroc couvre également la situation sur le reste du continent.

«La problématique de l’environnement est une affaire délicate qui doit être abordée avec tout le sérieux et toute la responsabilité nécessaires», avait indiqué le Souverain lors de la conférence de Marrakech. Et de poursuivre : «L’ère coloniale est révolue, tout comme la logique qui consiste à imposer les décisions. En fait, l’enjeu, c’est l’existence de l’Homme, qui exige de nous d’œuvrer ensemble main dans la main pour la protéger».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *