Gestion des risques

Gestion des risques

Dans le cadre de la quatrième conférence du Global Risk Forum se tenant à Davos en Suisse, le ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, a exposé la vision du Maroc pour la gestion des risques. Impliqué dans des programmes d’accords régionaux et sous-régionaux dans la zone Méditerranée, l’Afrique et le monde arabe, le Maroc, en plus d’abriter le Bureau arabe de protection civile et des secours, participe aussi à l’élaboration d’un projet de stratégie pour la gestion des risques de catastrophes et de l’impact des changements climatiques dans le monde islamique. M.Boulif a pu détailler, lors de ce forum, le développement qu’a connu la politique de gestion des risques qui implique intervenants publics, privés, associatifs ainsi que les chercheurs scientifiques.
Suite à la série de catastrophes naturelles vécues par le Royaume ces dernières années et notamment le séisme qui a frappé au nord du pays en 2004, avec l’appui de la Banque mondiale, de la Coopération suisse et du Global Fund For Disater Risk Reduction, la préparation d’une stratégie globale et intégrée pour la prévention, la gestion et la réduction des risques a été engagée.
Pour cela, une modélisation des risques majeurs a été nécessaire afin d’évaluer l’exposition et l’impact potentiel des risques de catastrophes naturelles sur la population, l’infrastructure stratégique et l’économie du pays de manière globale. Comme l’a déclaré M. Boulif lors de son intervention, cette modélisation a permis de créer un logiciel SIG (Système d’information géographique) pouvant notamment développer des cartes de risques sur tout le territoire marocain mais surtout élaborer des stratégies de prévention, leur coût et leur retour sur l’investissement.
Autre point important évoqué par M.Boulif, la préparation d’un projet de loi d’assurance contre les risques catastrophiques qui s’inspire des pratiques internationales de gestion financière, les plus réussies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *