Hooliganisme : L’intérieur agira avec rigueur contre les groupes Ultras

Hooliganisme : L’intérieur agira avec rigueur contre les groupes Ultras

Dix personnes ont été blessées, dont quatre membres des forces publiques, lors des actes de vandalisme survenus à l’occasion du match ayant opposé, dimanche, l’Union Sidi Kacem (USK) au Moghreb de Fès (MAS), indique le ministère de l’Intérieur, qui a donné ses ordres pour agir avec rigueur contre les groupes Ultras.

Provoqués par des supporters des deux équipes, ces actes ont occasionné également des dégâts matériels aux bus de l’équipe des visiteurs et des forces de sécurité, précise le ministère dans un communiqué.

Suite à ces actes et ceux enregistrés lors de la rencontre qui a opposé, vendredi, Chabab Rif Al-Hoceima (CRA) et le WAC de Casablanca, ayant causé des blessés et des dégâts matériels et ce, concomitamment avec le retour de certains groupes Ultras aux stades, le ministère de l’Intérieur a décidé d’engager des poursuites judiciaires, en coordination avec les services compétents, à l’encontre de toute personne s’activant au sein de ces entités illégales qui ont déjà fait l’objet de décisions d’interdiction, note le communiqué.

Le ministère a également donné ses ordres aux autorités locales pour agir avec rigueur contre ces associations illégales dans les préfectures et les provinces du Royaume, et interdire le déplacement collectif des supporters chaque fois qu’il y a un risque de porter atteinte à la sécurité et à l’ordre public.

Ces décisions s’inscrivent dans le cadre d’une série de mesures visant à dissuader les comportements ignobles d’une certaine catégorie de supporters qui adopte la violence pour soutenir son équipe, ce qui nuit à la réputation du sport marocain et aux valeurs nobles du sport d’une façon générale, conclut le communiqué.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *