Jettou présente le plan « Émergence » à SM le Roi

Jettou présente le plan « Émergence » à SM le Roi

Le plan “Émergence” a été officiellement présenté à SM le Roi le 21 décembre 2005 à Casablanca. C’est le Premier ministre, Driss Jettou, en personne qui a procédé à la présentation de cette nouvelle stratégie industrielle du Royaume qui permettra, sur une durée de dix ans, d’accroître de 1,6 point par an le Produit intérieur brut, de réduire le déficit commercial et de créer environ 440.000 postes d’emploi. Parmi les principaux objectifs de ce plan, dont les jalons ont été posés par le cabinet d’étude McKinsey, la mise à niveau du secteur industriel, sa modernisation et la consolidation de sa compétitivité sur la base d’un diagnostic scientifique précis, qui a permis d’identifier les points faibles et les points forts du tissu industriel marocain. Cette stratégie a permis la  concrétisation d’une vision claire à moyen et long termes sur les potentialités  du tissu industriel marocain, les perspectives de sa croissance et de son  développement, a dit M. Jettou dans des propos relayés par l’agence MAP. Et d’ajouter que la stratégie a également permis de repositionner ce secteur par rapport aux  économies des pays concurrents, tout en renforçant ses chances de bénéficier des  opportunités qu’offrent les accords de libre-échange, a-t-il ajouté. Le premier ministre a également mis en exergue la complémentarité de cette stratégie volontariste et ciblée qui a été examinée au niveau gouvernemental et qui a fait  l’objet d’une large concertation avec les professionnels des différentes  branches industrielles. Une stratégie basée sur deux piliers. D’un côté, il s’agit du renforcement et de la redynamisation du tissu industriel actuel ainsi que l’accroissement des capacités concurrentielles. Pour ce qui est du second pilier, il s’assigne pour objectif d’appliquer une politique volontariste orientée particulièrement vers de nouveaux secteurs prometteurs. Ces nouveaux secteurs, a relevé le Premier ministre devant le Souverain, constituent une force motrice de  développement, de nature à augmenter les exportations qui pourraient jouer le rôle de levier de développement industriel. La nouvelle stratégie industrielle repose sur des systèmes d’anticipation et d’évolution des économies régionale et internationale, et sur une politique volontariste audacieuse pour accéder aux marchés mondiaux, attirer l’investissement étranger et commercialiser le produit national. Et M. Jettou de conclure que conformément à cette stratégie, le tissu industriel national productif a été réparti en des pôles qui connaissent une importante croissance, d’autres exigeant l’appui et l’accompagnement, étant  donné la rude concurrence internationale auxquels ils sont confrontés. En effet, le gouvernement entamera l’application d’un large programme pour  accroître la compétitivité du tissu industriel, selon une approche sectorielle  et dans le cadre d’une concertation avec les professionnels des secteurs  concernés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *