Laenser pointe du doigt la démocratie interne des partis politiques

Laenser pointe du doigt la démocratie interne des partis politiques

Le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser, a souligné, mardi soir à Rabat, la nécessité de renforcer la démocratie interne au sein des partis politiques.

Lors d’une table ronde sur «la gouvernance des partis politiques», organisée par l’Association des Lauréats de l’Institut supérieur de l’administration (ALISA) en partenariat avec le Centre d’études et de la recherche appliquée pour la communication de la ville, M. Laenser a insisté sur l’impératif de fournir les moyens nécessaires pour garantir une démocratie interne des partis et la continuité de leur gestion.

A cet égard, il a mis l’accent sur l’importance de consentir un effort colossal pour concrétiser cette démocratie interne dont la culture n’est pas encore suffisamment ancrée dans la pratique politique marocaine, notant que les partis politiques n’ont pas encore atteint un meilleur niveau en matière d’exercice de démocratie interne, d’où l’importance de ce genre de rencontre pour examiner de tels sujets et de faire un état des lieux du chemin parcouru par les formations politiques nationales en la matière.

M. Laenser a, dans ce cadre, mis en avant les changements survenus dans l’action des partis et les formations politiques actuelles par rapport au passé, appelant à déployer plus d’efforts pour renforcer leur démocratie interne. Pour garantir le rayonnement des partis politiques, le secrétaire général du MP a plaidé pour l’ouverture de ces formations sur les générations montantes, les étudiants, les jeunes et les cadres, soulignant l’intérêt de promouvoir la communication avec ces catégories pour l’échange de vues et la présentation du parcours des partis en vue d’une meilleure compréhension de leur fonctionnement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *