Le FMI prévoit une croissance positive pour le Maroc

Le FMI prévoit une croissance positive pour  le Maroc

Le FMI prévoit de bonnes perspectives pour le Maroc en 2012. Ainsi la demande intérieure marocaine devrait alimenter une solide croissance du PIB non agricole en 2012, et la croissance potentielle devrait gagner un point de pourcentage (pp) à moyen terme, grâce aux mesures adoptées pour améliorer le climat des affaires, la gouvernance et la compétitivité. Le déficit du compte courant devrait diminuer de 0,6 pp pour s’établir à 7,4% du PIB en 2012, et se réduire davantage à moyen terme. Le déficit budgétaire devrait également baisser d’environ 0,8 pp en 2012 à 6,1% du PIB, puis à 5,3% en 2013 et à moins de 3% d’ici 2017.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *