Le Maroc renforce sa sécurité frontalière suite à la détection de cas de grippe aviaire en Algérie

Le Maroc renforce sa sécurité frontalière suite à la détection de cas de grippe aviaire en Algérie

Après la détection d’un foyer de grippe aviaire hautement pathogène en Algérie, l’office national de la sécurité des produits alimentaires (ONSSA) a décidé de prendre une séries de mesures préventives afin d’éviter l’introduction de la maladie au Maroc.

En effet, selon un communiqué publié ce mardi par l’office, ces mesures surviennent suite à une déclaration de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE) d’un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène en Algérie de sous type H7N1 et de cas de la maladie due à H5N8 dans certains pays d’Europe.

Selon la même source, cette surveillance s’effectue le long des frontières du royaume, notamment celle avec l’Algérie, par les services vétérinaires de l’ONSSA, en étroite collaboration avec les services concernés (Douanes, Gendarmerie Royale, Autorités Locales, etc.), les vétérinaires du secteur privé et la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole.

Pour finir l’ONSSA a tenu à rassurer l’opinion publique sur l’état sanitaire du cheptel avicole au Maroc et que la consommation des viandes de volailles, des œufs de consommation et de tout produit alimentaire à base de viande de volaille ayant subi le contrôle vétérinaire, ne présente aucun risque pour la santé humaine.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *