Le Parlement européen adopte l’accord agricole avec le Maroc

Le Parlement européen adopte l’accord agricole avec le Maroc

Une victoire diplomatique pour le Royaume saluée par les Affaires étrangères

C’est un camouflet retentissant pour les séparatistes et leurs soutiens. En effet, le Parlement européen vient d’adopter en séance plénière à Strasbourg, à une très grande majorité, l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne (UE). Validé par 444 voix pour, l’accord vise à étendre les préférences commerciales aux produits agricoles et de la pêche issus des provinces du sud du Royaume. Il s’agit là d’un nouveau pas franchi dans les relations entre le Maroc et l’UE. La réaction des Affaires étrangères n’a pas tardé.

Le ministère a indiqué que «l’adoption, ce mercredi par le Parlement européen à une écrasante majorité, de l’accord agricole Maroc-UE vient confirmer que tout accord couvrant le Sahara marocain ne peut être négocié et signé que par le Royaume dans le cadre de l’exercice de sa souveraineté pleine et entière sur cette partie de son territoire». Le Maci, qui se félicite de l’adoption par le Parlement européen, en session plénière à Strasbourg, de l’échange de lettres concernant l’accord agricole, conclu entre le Royaume du Maroc et l’UE, précise dans un communiqué que cet accord souligne explicitement que les produits agricoles et de pêche, issus des provinces du sud du Royaume, bénéficient des mêmes préférences tarifaires que ceux couverts par l’Accord d’association.

Le Maroc, souligne le ministère, tient à exprimer son appréciation à l’égard de l’action de toutes les institutions européennes et des Etats membres de l’UE, et de leur engagement continu dans un esprit de responsabilité, en vue de faire face aux manœuvres et attaques menées par l’Algérie et le Polisario pour torpiller ce partenariat séculaire.

A noter que cette adoption est d’autant plus symbolique qu’elle intervient quelques jours seulement après la reconduction de l’accord de pêche liant le Maroc et l’Union européenne. Les deux parties avaient en effet, signé en début de semaine à Bruxelles l’accord de pêche fixant les conditions d’accès pour la flotte européenne dans les eaux marocaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *