Le Polisario complice de l’enlèvement des trois Occidentaux près de Tindouf

Les ravisseurs des trois Occidentaux enlevés dans la nuit de samedi à dimanche près de Tindouf, en Algérie, avaient des complices dans les rangs du Polisario, affirme jeudi le quotidien italien «La nuova Sardegna». Le journal, qui relève que cet enlèvement est entouré de «beaucoup de mystères», cite des sources autorisées privilégiant la piste selon laquelle le rapt a eu lieu grâce au soutien de l’appareil militaire du Polisario. Portant des uniformes militaires, les ravisseurs armés de fusils d’assaut se sont introduits à bord de véhicules tout-terrain dans le camp de Rabouni, ont fait irruption dans le lieu où se trouvaient les intéressés et les ont embarqués avant de quitter le camp en tirant des coups de feu et de réussir à faire perdre leurs traces dans le désert, relate le journal sarde. Dans un récent article, le quotidien italien «Il Giornale» avait souligné que beaucoup d’éléments du Polisario se sont transformés «en guerriers à la solde de toutes les causes dont celle d’Al Qaida au Maghreb». «Sous sa bannière, ils se livrent au rapt d’étrangers, à la contrebande d’armes et au conditionnement de la cocaïne déchargée des avions que des cartels sud-américains font atterrir sur les pistes du Sahara», avait-il souligné. Une Italienne et deux Espagnols ont été enlevés, dans la nuit de samedi à dimanche, près de Tindouf, en Algérie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *