Le retour du Maroc à l’ordre du jour du 28è sommet de l’UA

Le retour du Maroc à l’ordre du jour du 28è sommet de l’UA

Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA) figure parmi les points majeurs à l’ordre du 28è sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement africain, qui s’est ouvert lundi 30 janvier 2017 à Addis-Abeba.

La demande du Maroc de réintégrer l’UA fera ainsi l’objet d’un examen lors d’une séance à huis-clos, lundi après-midi.

Cette demande jouit déjà d’un large soutien des pays membres qui voient dans le retour du Royaume une valeur ajoutée qui devra contribuer à la consolidation de l’action de l’Union, appelée à relever de nombreux défis d’une grande importance stratégique pour l’avenir du continent.

Depuis le début de ce sommet, avec les réunions du conseil exécutif de l’UA (25-27 janvier), les déclarations des hauts responsables africains réitérant le soutien au retour du Maroc, se sont multipliées.

Ces marques de soutien reflètent le rôle majeur que joue le Royaume dans le continent à la faveur d’une diplomatie proactive et agissante conduite par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, avec des partenariats gagnant-gagnant conclus avec de nombreux pays.

Il s’agit de déclarations qui traduisent aussi l’espoir qu’attachent les pays du continent au retour du Royaume, un modèle de développement et une voix de pondération capable de défendre les intérêts de l’Afrique dans les forums internationaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *