Le Salon du cheval revient au grand galop

Le Salon du cheval revient au grand galop

Du 11 au 16 octobre au Parc d’expositions d’El Jadida

Fort d’un succès acquis depuis la tenue de sa première édition en 2008, le fameux Salon du cheval d’El Jadida fait son come-back. Le Salon qui souffle cette année sa 9ème bougie est intrinsèquement lié aux grandes manifestations équines.

S’exprimant lors d’un point de presse annonçant la couleur du Salon, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, a précisé que cet évènement, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, en plus d’être un rendez-vous professionnel, festif et fédérateur, est surtout une occasion pour mesurer l’évolution de la filière équine.

Le thème choisi pour cette nouvelle édition, «Les arts équestres traditionnels», est un hommage rendu à l’effort déployé par des femmes et des hommes pendant des siècles et des générations. En cette occasion, les meilleures troupes des différentes régions du Royaume se disputeront le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI de Tbourida dans sa première édition. Le Salon qui se tient du 11 au 16 octobre dans l’enceinte du Parc d’expositions d’El Jadida propose un programme diversifié comprenant notamment le Show international «A» pur-sang arabe avec une importante participation, la Coupe des éleveurs marocains de chevaux arabes, le Concours national des chevaux arabes-barbes et le Championnat international des chevaux barbes. Au menu figurent également le Concours international de saut d’obstacles CSI 1* et le Concours international de saut d’obstacles CSI 3*W, comptant pour la qualification à la Coupe du monde et constituant la troisième étape du Morocco Royal Tour.

Par ailleurs, et afin de pérenniser la culture équestre marocaine et la transmettre aux nouvelles générations, le Salon dédie tout un ensemble d’activités aux plus jeunes à travers l’organisation d’un concours de poneys et d’un concours d’art pour jeunes talents, dans le cadre d’un village pour enfants. Conscient de ses multiples retombées, le Royaume fait de cet événement son cheval de bataille pour mettre en évidence la place prépondérante du cheval dans l’histoire et l’identité culturelle nationale.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *