Le terminal d’hydrocarbures de Tanger Med concédé

Tanger Med ne cesse de susciter l’intérêt des investisseurs. Pas plus tard qu’hier, une convention a été signée par l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA) et le consortium formé des sociétés Horizon Terminals Limited, filiale du groupe Emirates National Oil Company (ENOC), Afriquia SMDC (Maroc) et Independant  Petroleum Group (Koweït). L’accord, dont la signature a été présidée par le Premier ministre Driss Jettou, porte sur la concession du terminal à hydrocarbures du port Tanger Med au consortium pour une durée de 25 ans.
En termes d’enveloppe budgétaire, cet investissement pèse 52 millions  d’euros que le consortium devra employer dans la conception, le financement, la réalisation, l’exploitation et  l’entretien du terminal. L’engagement compte, également, l’équipement d’un poste pétrolier en eaux profondes  et l’aménagement d’une zone de stockage  d’une  capacité de 308.000 m3.
Sur la liste des travaux que devra réaliser ce consortium figurent, par ailleurs, les opérations de manutention, de chargement et de déchargement des produits pétroliers dans le respect des  obligations de service public. Cela veut dire que le nouveau partenaire s’engage à réserver au minimum 20.000 m3 aux  distributeurs locaux autres que ses actionnaires et à permettre aux exploitants d’autres dépôts pétroliers de s’approvisionner du terminal.
Le président du directoire de TMSA, Saïd El Hadi, a indiqué dans une déclaration à la MAP que cette concession permettra à l’Agence de desservir dans les meilleures conditions techniques et commerciales, les navires clients de Tanger Med et la région Nord du Maroc en produits pétroliers. Cette convention devra également servir de moyen à l’Agence pour conquérir des parts de marché dans l’activité de soutage dans le détroit.
La société Horizon Terminals Limited (HTL), engagée par le biais de ce contrat de concession dans la gestion opérationnelle du terminal à hydrocarbures de Tanger Med, n’est pas une inconnue. Elle a acquis en Extrême-Orient, au Moyen-Orient et en Afrique de l’Est une grande renommée en matière de gestion de terminaux pétroliers indépendants et d’exploitation d’installations de stockage de produits pétroliers et chimiques. HTL a cumulé une expérience à l’international dans la construction et dans l’exploitation de terminaux de vrac liquide avec une capacité de stockage de 3,2 millions de m3 de par le monde.
Le koweitien Independant Petroleum Group gère et exploite des terminaux pétroliers et chimiques depuis 1976. Il opère particulièrement dans les métiers de logistique de produits pétroliers (transport maritime, transport par pipelines).
Quant à Afriquia SMDC, filiale du holding marocain Akwa Group, plus besoin de la présenter. C’est un leader national dans la distribution des produits pétroliers, puisqu’elle détient 30% de part du  marché national et est dotée d’un réseau de 400 stations-service et d’une  capacité de stockage au Maroc de 352.000 m3.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *