«Les accusations israéliennes sont des mensonges»

Yasser Arafat, le chef de l’Autorité palestinienne a qualifié mercredi de « mensonges » les allégations de Tel-Aviv selon lesquelles le bateau d’armes arraisonné par Israël en mer rouge était destiné à l’Autorité palestinienne.
Depuis Ramallah, en Cisjordanie, où il est confiné par Israël depuis un mois, M. Arafat a déclaré à la presse que « les Israéliens inventent des histoires tous les jours, parfois ils parlent d’un bateau, d’autres fois ils ont d’autres histoires, comme si nous étions les occupants ». Les commandos de la marine israélienne avaient arraisonné le 3 janvier dans les eaux internationales (un acte de piraterie) en Mer rouge le cargo « Karine A », chargé de 50 tonnes d’armes, selon Israël en provenance d’Iran à destination des Palestiniens. Et d’enfoncer le clou en affirmant que « si nous avions voulu acquérir des armements nous aurions pu nous les procurer en Israël, c’est plus facile et moins cher ». Le président Yasser Arafat avait annoncé lundi sa décision de créer une commission d’enquête. Il a ajouté qu’ « Israël cherche des excuses pour poursuivre ses plans d’escalade militaire » contre les territoires palestiniens, en soulignant qu’ « il est regrettable que les dirigeants israéliens ne veuillent pas la paix, et la fuient ». Un responsable israélien avait affirmé mardi sous couvert de l’anonymat que « l’opération avait été menée par des responsables palestiniens de très haut niveau, des amis proches d’Arafat, directement sous son contrôle (…) ». Reste maintenant à savoir si toute cette affaire ne serait pas plutôt une combine comme savent si bien les ficeler les services israéliens. Car, il faut souligner que malgré toutes les mesures de répression possibles et imaginables, l’Intifada a sérieusement entamé le moral et la crédibilité des dirigeants israéliens.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *