Les acteurs associatifs amazighs persistent et signent : Le Tifinagh est incontournable

Les acteurs associatifs amazighs persistent et signent : Le Tifinagh est incontournable

«Tamazight pour tous les Marocains», l’association qui lutte pour «l’ancrage de cette langue dans le vécu quotidien» a donné, samedi à Rabat, une conférence de presse au cours de laquelle elle a présenté un mémorandum dans lequel elle a appelé à accélérer son processus d’officialisation ainsi que celui de l’adoption de la loi organique qui en constitue une des premières marches. wAu cours de cette conférence de presse, l’association a également dit sa perception de ce que devra être le Conseil national des langues et de la culture. Intervenant quelques jours seulement après les rumeurs qui donnent le PJD pour hostile aux caractères Tifinagh auxquels il semble préférer l’alphabet arabe, la conférence qui n’a pas drainé grand monde a eu cependant un grand retentissement du fait qu’elle a été comprise comme une réponse immédiate à cette déclaration d’intention. Les associatifs membres de «Tamazight pour tous les Marocains» ont en effet jugé que la transition d’une langue et son évolution d’un état d’oralité au stade de l’écrit, impose une «standardisation et une normalisation» qui ne peuvent conduire au succès qu’en étant la conséquence d’une stratégie globale servie par un travail académique appuyé par les compétences humaines les plus larges. Ils ont considéré que ces conditions ne peuvent être remplies que grâce au soutien de l’Etat. Ils ont également estimé que «pour être probante, cette action qui ne doit pas être regardante sur les moyens financiers, techniques et humains, doit également prendre en considération l’ensemble des parlers amazighs et se fonder sur le fait que l’alphabet Tifinagh est incontournable pour la transcription des différents idiomes amazighs en usage au Maroc et partant, qu’il est essentiel à la propagation de la langue amazighe standardisée et unifiée». Le mémorandum qui, de surcroît, met l’accent sur le fait que le Tifinagh est un élément essentiel du patrimoine historique et culturel marocain invite à sa sauvegarde et à sa perpétuation comme unique  alphabet de l’amazigh. Pour l’association, «il s’agit aujourd’hui de capitaliser sur les efforts qui ont déjà été entrepris afin de «préparer» le Tifinagh à sa fonction de support de la propagation de la langue amazighe». L’association qui a appelé à la mise en place «d’un cadre participatif pour l’officialisation de l’amazigh dans lequel prendrait place un processus de construction qui associerait toutes les composantes de la société». L’association amazighe pour les Marocains a par ailleurs considéré que le Conseil pour les langues et la culture marocaines doit également porter la marque de cette démarche participative et globale. L’association a, en outre, appelé à doter le Conseil de l’autonomie administrative et financière propre à lui assurer le contrôle des décisions touchant au domaine de la langue amazighe et a invité à le lester du pouvoir décisionnaire qui «lui permettrait d’imposer aux tiers son point de vue et les mesures qu’il a arrêtées».
Pour les associatifs œuvrant au service de la langue amazighe, l’importance des attributions auxquelles ils appellent en faveur du Conseil de la culture se justifie pleinement par le fait que la «question amazighe est bien plus qu’une affaire de loi organique : un projet de société !».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *