Les FAR sacrés champions

L’équipe des FAR vient d’offrir au Maroc un dixième titre continental en battant la formation des Dolphins du Nigeria au terme d’un match aussi renversant que spectaculaire, samedi dernier, au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat. Emmenés par Adil Serraj, auteur d’un doublé, les militaires ont écrasé leurs adversaires sur un score sans appel (3-0), arrachant ainsi la 14-ème Coupe de la CAF. Une belle victoire pour les hommes de M’hamed Fakhir qui restera dans les annales du club.
Un sacre pour le club des FAR qui réintègre à nouveau le cercle fermé des ténors africains et ce vingt-ans après sa couronne continentale en Ligue des champions.  
Battus en match aller par un but à zéro, les Militaires ont fait preuve d’une ferme volonté en imposant leur jeu dès les premières minutes du match.
À la dixième minute de la rencontre, Adil Serraj surprend le gardien des Dolphins, Chijoké Ejiogu, en récupérant une frappe d’Ahmed Ajeddou et ébranle les filets ouvrant ainsi la marque. Un but qui déstabilisera la défense des visiteurs qui vont chercher par la suite de renforcer leurs rangs face au multiples assauts des Militaires qui n’ont cessé de s’intensifier. Après une série de contre-attaques qui ont menacé à maintes reprises le gardien de but des Militaires, Tarek El Jarmouni, sans aucune concrétisation, les Dolphins vont finir par battre en retrait. Sentant leurs adversaires affaiblis, les hommes de M’hamed Fakhir vont maintenir la pression en quête d’un second but. Ce n’est que vers la fin de la première période que les efforts des Militaires vont se concrétiser et plus précisément à la 45ème minute du jeu. C’est encore Adil Serraj qui sera l’auteur de ce second but.
Servi par Jaouad Bouaouda qui a réussi à contrecarrer les défenseurs nigérians, Adil Serraj trompe le gardien Chijoké et inscrit un but de toute beauté.
En deuxième mi-temps, les Militaires, conscients qu’en dépit de leur avance, rien n’était encore joué, ont maintenu leur rythme de jeu imposant ainsi leur domination sur le terrain. Les visiteurs, de leur côté, ont cherché à sortir de cette situation délicate, mais en vain. Leurs attaques furent aisément repoussées par la défense des Militaires qui s’est montrée plus en plus solide.  
À la 63ème minute du match, c’est le coup de grâce signé Hakim Ajraoui qui inscrit le troisième et dernier but de la rencontre. Hakim Ajraoui conclut d’une belle détente un tir en profondeur d’Ajeddou en ébranlant les filets du gardien nigérian Chijoké visiblement surpris par la rapidité de l’action. Ce fut le coup fatal. Les joueurs de l’équipe des Dolphins du Nigeria ont senti leur défaite venir durant les dernières minutes du jeu.
Les Militaires, quant à eux, ont maintenu la pression jusqu’à la fin de la partie achevant ainsi sur un score de (3-0).
L’équipe des FAR a remporté ainsi la Coupe de la Confédération africaine, une prestigieuse compétition qui oppose chaque année les lauréats de la Coupe de la CAF et de la Ligue des Champions. Une belle victoire qui marque le retour de l’équipe des FAR à la tête de la pyramide footballistique africaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *