L’opposition boycotte Benkirane au Parlement

L’opposition boycotte Benkirane  au Parlement

La séance mensuelle de questionnement se fera sans l’opposition vendredi prochain. L’information a été confirmée par Rachid Talbi Alami, président du groupe parlementaire du RNI (Rassemblement national des indépendants). «Nous n’allons pas prendre part à la séance du vendredi prochain. C’est toute l’opposition qui a pris cette décision», a-t-il affirmé.

Et de poursuivre : «Nous avons soumis aux responsables un certain nombre de conditions pour que l’opposition continue à prendre part à ces séances. Malheureusement, ni le chef de gouvernement ni le président de la première Chambre n’ont pu réunir ces conditions». Les partis de l’opposition avaient demandé de revoir la répartition du temps de la séance mensuelle entre le gouvernement, la majorité et l’opposition.

Ils avaient notamment proposé de répartir la durée en deux, une moitié pour le gouvernement et la majorité alors que la deuxième moitié devait être donnée aux partis de l’opposition.

Pour le moment, chaque partie dispose d’un tiers du temps. Cette proposition n’a, semble-t-il, pas intéressé la majorité gouvernementale. D’ailleurs, le boycott des partis de l’opposition ne semble pas du moins pour le moment, déranger la majorité et le gouvernement.

En effet, les groupes parlementaires de la majorité ont déjà fixé le sujet du débat avec le chef de gouvernement vendredi prochain. «Nous allons interroger le chef de gouvernement sur le mesures prévues par son équipe pour atténuer l’impact de la dernière coupe de 15 milliards de dirhams sur le budget d’investissement sur le milieu rural», explique Mohamed Moubdie, président du groupe parlementaire du Mouvement Populaire. Et de conclure: «Une telle coupe budgétaire a indéniablement des répercussions sur le milieu rural.

Il est primordial d’identifier les projets qui seront concernés». A noter enfin que la séance mensuelle de questionnement devait avoir lieu la semaine dernière avant d’être reportée au 31 mai en raison des divergences de la majorité et de l’opposition sur son déroulement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *