L’UNTM salue l’esprit d’entente ayant prévalu lors de la réunion de consultation avec le chef du gouvernement

L’UNTM salue l’esprit d’entente ayant prévalu lors de la réunion de consultation avec le chef du gouvernement

L’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) a salué l’esprit d’entente qui a prévalu lors de la réunion de consultation tenue samedi par le Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, avec une délégation du bureau national de l’Union.
Cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de la concertation en vue des préparatifs pour le dialogue social, s’est déroulée dans « un climat marqué par la clarté et la franchise ainsi que par la prise de conscience du chef du gouvernement des contraintes majeures auxquelles est confrontée la classe ouvrière marocaine », indique lundi un communiqué du syndicat.
L’UNTM se félicite, aussi, de l’approche participative adoptée par le chef du gouvernement vis-à-vis des centrales syndicales pour la résolution des questions sociales.
Cette réunion, à laquelle ont pris part le ministre d’Etat, les ministres de l’Economie et des finances, de l’Intérieur et de l’emploi et le ministre délégué chargé de la Fonction publique et la modernisation de l’administration, a permis d’examiner les problématiques liées à la liberté syndicale, notamment dans le secteur privé, et de mettre l’accent sur l’inefficacité des dispositions relatives à la résolution des conflits prévues dans le Code du travail.
Le syndicat a réaffirmé, lors de cette rencontre, l’importance du suivi des recommandations de l’accord du 26 avril 2011 et a mis l’accent sur la nécessité de la concertation et de la participation effective des syndicats dans la mise en oeuvre des réformes liées à la Caisse de compensation et aux régimes de retraite.
L’UNTM a insisté en outre sur « l’impératif d’assurer la bonne préparation des élections des salariés en réformant les différentes lois les réglementant dans le cadre de l’équilibre entre la représentation dans les secteurs public et privé, tout en observant le principe de l’intégrité », souligne la même source.
Le chef du gouvernement a évoqué, lors de cette rencontre, la conjoncture économique aux niveaux régional et international et les contraintes auxquelles fait face le pays, ce qui nécessite la conjugaison des efforts pour faire face à cette situation, se félicitant du rôle joué par les syndicats et du sens de responsabilité dont les partenaires sociaux ont fait montre lors des différentes étapes qu’a connues le Maroc, indique le communiqué.
Le vice-secrétaire général de l’UNTM, Abdelilah El Halouti, avait mis l’accent, ajoute le communiqué, sur la nécessité d’une action conjointe entre les différents acteurs pour faire face à cette situation sans pour autant nuire au pouvoir d’achat de la classe ouvrière, soulignant que la justice sociale demeure une revendication majeure du fait qu’elle constitue le gage de la cohésion sociale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *