Noureddine Ayouche monte au créneau

Noureddine Ayouche monte au créneau

L’"Appel citoyen" est quelque chose de "très sain" du moment où il émane de la société civile, a affirmé M. Noureddine Ayouche au nom du "Collectif Démocratie et Modernité", déplorant le fait que certains utilisent à des fins politiques un certain mécontentement social qui est tout à fait normal et qui existe d’ailleurs partout dans le monde. "Je pense que c’est absolument déplorable que certains utilisent à des fins politiques un certain mécontentement social qui est tout à fait normal et qui existe d’ailleurs partout dans le monde. Que ce soit en France ou aux Etats-Unis il y a des manifestations, des gens qui font la grève, des gens qui n’ont pas de travail, qui sont chômeurs. Ce n’est pas propre au Maroc", a déclaré M. Noureddine Ayouche à la radio marocaine chaîne internationale.
Après avoir souligné l’impérieuse nécessité de faire face à toutes les tentatives visant à instaurer un climat d’insécurité et à "utiliser des déclarations intempestives à des fins politiques mesquines et tout à fait rétrogrades", M. Ayouche a estimé que le peuple marocain se doit de se mobiliser pour "barrer la route à cet obscurantisme, à ce terrorisme de l’esprit et à ces déclarations et manifestations qui se passent également dans notre Sud, dans notre Sahara". Et de faire remarquer que "c’est un concours de circonstances où il y a incontestablement des appuis extérieurs et des appuis intérieurs en vu de créer un climat d’instabilité, un climat qui représenterait un danger pour l’avenir de notre pays".
Saluant l’esprit de l’"Appel citoyen" lancé par un collectif d’intellectuels, d’acteurs politiques, de militants des droits de l’Homme, d’universitaires et d’hommes de médias et des arts, M. Ayouche a formulé l’espoir que les partis politiques se joignent à cet Appel, ainsi qu’aux actions que compte entreprendre le "Collectif Démocratie et Modernité" et aux manifestations populaires organisées par de nombreuses ONG pour "défendre ce qui fait nos valeurs parce que nous avons des valeurs et nous avons des principes, nous sommes engagés dans la démocratie et dans la modernité.
On ne veut pas revenir en arrière". "Il faut quand même comprendre que nous sommes engagés dans une monarchie moderne et démocrate qui veut aller de l’avant et tous les citoyens sont mobilisés derrière", a-t-il affirmé, ajoutant que "nous sommes là pour défendre ces valeurs, parce que ces valeurs nous les avons toujours défendues (…) il faut se battre constamment pour faire évoluer cette démocratie, il ne faut en aucun cas remettre en cause ce qui constitue le socle et l’unité de ce pays, la monarchie".
Cette dernière, a-t-il dit, constitue le socle de la sérénité, de la solidité et de l’histoire du Maroc.
M. Noureddine Ayouche a de même relevé qu’"en aucun cas, on ne doit mettre en danger ce qui a été acquis avec des forces citoyennes, avec des organisations, des hommes et des femmes qui ont souffert et qui maintenant sont dans la voie de la démocratie qu’il faut défendre jusqu’au bout ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *