ONCF : « Un acte de malveillance » provoque une perturbation du trafic des trains

ONCF : « Un acte de malveillance » provoque une perturbation du trafic des trains

« Un acte de malveillance » a provoqué, lundi 16 janvier 2017, une perturbation du trafic et des retards dans la circulation des trains voyageurs entre Casablanca et Kénitra, a indiqué l’Office national des chemins de fer (ONCF).

Vers 07h00 le train reliant Kénitra à Casablanca s’est vu obliger de s’arrêter entre Témara et Rabat Agdal suite au cisaillement de la ligne d’alimentation électrique, précise un communiqué de l’ONCF qui dénonce « ces actes irresponsables perpétrés contre les biens publics et présente ses excuses à ses clients pour les désagréments subis ».

Et d’ajouter que les passagers ont été pris en charge et acheminés vers leur destination, alors que des équipes ONCF ont été dépêchées sur place pour rétablir la situation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *