Personnalités de l’année 2015 : La MAP a décerné ses trophées

Personnalités de l’année 2015 : La MAP a décerné ses trophées

L'Agence Maghreb Arabe Presse (MAP) a décerné des trophées aux douze personnalités de l'année 2015, en signe de récompense pour leur parcours professionnel brillant et leur initiative citoyenne dans divers domaines.

Ces lauréats, choisis au terme d'un sondage auquel ont été associés des médias marocains écrits, audiovisuels et électroniques, se sont également distingués par leur apport à un projet d'utilité publique, une gouvernance remarquable ou une démarche professionnelle empreinte d'une déontologie exemplaire.

Ainsi, le prix dans la catégorie "Art et Culture" a été attribué à Saâd Lamjarred, chanteur qui fait figure de valeur sûre de la chanson marocaine parmi tous les noms qui ont émergé ces derniers temps. Qualifié d'"ambassadeur" de la chanson marocaine, Saâd Lamjarred a pu redonner à celle-ci ses lettres de noblesse et son droit de cité tant au niveau national qu'international.

Dans le domaine du "Tourisme et Loisirs", le prix est revenu au PDG de Royal Air Maroc, Driss Benhima, qui a réussi, en l'espace de quelques années, à redresser la barre d'une compagnie qui était pourtant au bord de la banqueroute. Ce haut commis de l'Etat a également propulsé la RAM au rang de la 1ère compagnie d'Afrique occidentale, y compris le Maghreb.

Le trophée dédié à l'"Action Sociale" a été décerné à la "Maison de vie de Marrakech -Fondation Lalla Salma-" qui permet d'héberger les patients et leur famille durant la période de leur traitement ambulatoire. Réservée aux patients à revenus modestes, traités au Centre d'oncologie de la cité ocre, cette structure dispose d'une capacité de 1450 admissions par an.

Quant à Mohamed Rabii, il s'est octroyé le trophée dans la catégorie "Sport". Ayant décroché le titre mondial de la catégorie 69 kg lors des derniers Championnats du monde de boxe à Doha, ce pugiliste, numéro 2 mondial et champion d'Afrique en titre, est d'ores et déjà qualifié pour le tournoi olympique de Rio-2016.

Dans la catégorie "Finances", la distinction a été décernée au PDG de la BCP, Mohamed Benchaâboun, dont le groupe bancaire a ouvert, en novembre dernier, son bureau de représentation à Washington, devenant ainsi la 1ère banque marocaine à s'implanter sur le territoire des Etats-Unis. Ce patron avisé a également permis à la 2ème banque du Maroc de hisser ses drapeaux dans sept pays africains.

Abdeljabbar El Manira, ce neuroscientifique de renom, s'est adjugé le prix dans la catégorie "Santé". Professeur de neurologie à l'institut Karolinska de Stockholm, il a été élu dernièrement membre de l'Académie royale des sciences de Suède, qui décerne le Prix Nobel de physique-chimie et des sciences économiques.

Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch s'est adjugé le trophée de la MAP dans la catégorie "Economie et Entreprise" en récompense à sa gouvernance du Plan Maroc Vert qui, après 6 ans de mise en œuvre, a d'ores et déjà marqué l'agriculture marocaine et posé les fondements d'un nouvel ordre agraire. Le bilan est plus que satisfaisant pour le Plan Maroc Vert à 4 années de sa fin d'échéance.

Dans la catégorie "Médias et Communication", la distinction est allée à Yassine El Omari pour son émission "45 minutes" diffusée par la chaîne TV "Al Oula". Le concepteur de ce programme donne un avant-goût des vérités dénichées sur place. Il s'agit d'une émission d'enquête qui traite des questions socio-économiques, politiques et sportives touchant le quotidien des citoyens.

Dans la catégorie "Politique et Gouvernance", c'est Lahcen Daoudi qui a été récompensé. C'est sous la houlette de M. Daoudi, actuel ministre de l'Enseignement supérieur, que l'Université Cadi Ayyad (UCA) de Marrakech devient le 1er établissement marocain numérisé en se dotant d'une nouvelle technologie, TV white Space. UCA figure désormais dans le top 10 des meilleures Universités de la région MENA et au 50e rang sur plus de 700 Universités issues des pays BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et économies émergentes.

Le prix dans la catégorie "Internet et Réseaux sociaux" revient à Naïm Kamal, patron du site d'information Quid.ma. Un média électronique d'analyse de l'actualité marocaine, abordée à travers le prisme d'une subjectivité "honnête". Une pléiade de chroniqueurs émérites fait vivre le débat national dans quid.ma. Selon ce journaliste, qui était sage de la HACA, les angles de lecture, toutes les sensibilités, toutes les analyses et tous les points de vue ont droit de cité à Quid.ma.

Le trophée dans le domaine "Initiative citoyenne et développement humain" est attribué à l'athlète Tarek El Mlih qui a réalisé un exploit inédit au Maroc et en Afrique. Il a effectué le tour du Royaume après avoir couru 30 marathons en autant de jours pour sensibiliser à la lutte contre le cancer.

Mustapha Bakkoury s'est distingué dans le domaine de l'"Environnement, Energie renouvelable et développement durable", en s'octroyant le prix dans cette catégorie pour "Noor 1", première tranche du complexe solaire d'Ouarzazate, dont il a été l'initiateur, en sa qualité de président du directoire de l'Agence marocaine de l'énergie solaire. Il s'agit du plus grand parc solaire du monde. Une distinction méritée pour une gouvernance efficace.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *