Pizzorno environnement : un premier centre de tri mécanisé au Maroc

Pizzorno environnement : un premier centre de tri mécanisé au Maroc

Face à la montée croissante de la production de déchets ménagers en général et des emballages en particulier, le tri et le recyclage sont devenus, aujourd’hui, une nécessité. C’est pourquoi , le groupe Pizzorno a présenté le projet de création du premier centre de tri mécanisé au Maroc qui a été nominé par le jury de la 2ème édition d’ «ALM Ecology Trophy» dans la catégorie « Gestion des déchets». Ainsi, ce projet se fixe comme objectifs de limiter la quantité de déchets à enfouir et valoriser les déchets avec possibilité de recyclage. Outre ces objectifs environnementaux, le groupe en a développé d’autres sociaux en partenariat avec l’ONG Care. Il s’agit de fermer la décharge d’Akreuch, professionnaliser et organiser le travail des trieurs, améliorer leurs conditions de sécurité et d’hygiène voire mettre à leur disposition un dispositif moderne de tri, de pesage et de valorisation des déchets.  Et pour réaliser le « Programme d’Accompagnement Social», le groupe Pizzorno Environnement a signé, en 2008, une convention de partenariat avec l’ONG Care. En effet, cette ONG se charge de l’intermédiation entre l’opérateur et les trieurs, la mobilisation et l’accompagnement social des trieurs, la définition, avec les responsables d’exploitation et des trieurs, du mode d’intégration de ces derniers au sein du centre de tri. En outre, l’intervention de Care s’étale sur trois phases. La phase préliminaire porte sur le diagnostic du fonctionnement actuel de la décharge d’Akreuch. La phase de lancement du centre de tri, quant à elle, porte sur l’accompagnement de l’intégration des trieurs au CT d’Oum Azza. Tandis que la phase de mise en œuvre consiste à assister la structuration et le développement des activités des trieurs. Par ailleurs, le groupe Pizzorno a procédé à la reconversion des enfants mineurs chefs de famille à travers une formation qualifiante des enfants sur des métiers en relation avec le centre de tri avec l’OFPPT (pour les plus âgés) ou substitution par un parent et l’accompagnement des trieurs pour le montage d’une «Coopérative de trieurs». A cet effet, une formation des trieurs a été dispensée sur les principes de montage d’une coopérative (Care et ODECO). Un accompagnement des trieurs dans le dépôt légal de la demande (demande d’intention de création, accompagnement des trieurs à des réunions et suivi du dossier auprès des autorités, etc) a été également assuré. De même, des trieurs ont été préparés pour l’élection des membres du bureau de la coopérative et la tenue de l’assemblée générale qui a eu lieu le 3 janvier 2010. De surcroît, l’opération de tri se déroule en plusieurs phases. A ce égard, on distingue le pré-tri qui est une opération fondamentale destinée à préserver au mieux l’outil. Le criblage consiste en la séparation granulométrique de la fonction organique, c’est le rôle du trommel. Cependant au cours du tri en cabine, les matières sont triées en fonction de plusieurs paramètres, leur nature, leur qualité, leur granulométrie. Quant aux évacuations des refus, elles sont effectuées vers des filières appropriées.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *